Bulle de maman : quand la maternité pousse vers l’entreprenariat

Pourquoi je vous en parle ici : J’ai rencontré Ingrid, la fondatrice de Bulle de maman, par le biais des réseaux sociaux et nous avons vite accroché sur nos projets respectifs. J’avais parlé de ses superbes box dans ma sélection des coffrets pour le post-partum et elle m’avait interrogée sur mon blog, mon métier de journaliste et ma vie de maman. A mon tour de l’interviewer sur sa vie à 1000 à l’heure, entre sa casquette de maman de deux enfants en bas âge, son travail dans le marketing digital dans une grande enseigne, et son entreprise Bulle de maman. Cette dernière est née de son envie d’indépendance et de sa première grossesse, ou quand la maternité nous pousse à sortir des sentiers battus !

Peux-tu te présenter et nous raconter ton parcours avant Bulle de maman ?

J’ai toujours eu un côté créatif et j’ai été attirée par plein de métiers plus jeune, journaliste, écrivain ou encore styliste. J’ai finalement opté pour des études de communication/marketing/pub, en gardant dans un coin de ma tête cette appétence pour tout ce qui était créatif. J’ai travaillé jeune, dès l’âge de 20 ans, pour des grands groupes comme chef de projet et chargée de communication avant de m’orienter vers le digital. J’ai beaucoup appris à ce moment-là, j’ai créé un blog pour mon entreprise, je m’exprimais aussi sur LinkedIn, ça m’a formé pour la suite. Parallèlement, j’ai fondé ma famille avec mon mari et nous avons deux enfants, Gaëtan, 2 ans et demi et Thelma, 6 mois.

As-tu toujours souhaité te lancer dans l’entreprenariat ?

Pas du tout, j’avais toujours considéré ça comme inatteignable. Mais quand j’ai rencontré mon futur mari, lui-même était entrepreneur, et ça m’a vraiment ouvert de nouveaux horizons. J’ai commencé à cheminer dans ma tête vers l’entreprenariat en parallèle de ma carrière. Et au fur et à mesure des années, j’ai cherché à m’ouvrir des portes pour être plus indépendante, mais à chaque fois j’avançais dans ma carrière de salariée et je restais. Quand j’ai eu mon fils en 2019, ça s’est imposé : j’avais de plus en plus envie de quitter ce droit chemin pour avoir une organisation plus souple au quotidien, compatible avec ma vie de famille. J’ai donc décidé de lancer Bulle de maman en 2020, tout en gardant mon emploi salarié dans un premier temps.

Comment t’es venue l’idée de Bulle de maman ?

Ma première grossesse s’est très bien passé, j’ai adoré être enceinte. J’ai eu l’impression qu’une porte s’était ouverte sur un monde qui m’était jusqu’alors totalement inconnu : j’ai découvert l’hypnose, la naturopathie avec Julia Simmons, des jolies marques spéciales grossesse, l’huile de calendula pour les cicatrices post-accouchement, les feuilles de framboisier pour préparer son corps et son utérus à la délivrance, etc. J’avais très envie de partager tout ça avec d’autres femmes ! C’est comme ça qu’est née mon idée de créer des box pour les femmes enceintes pour leur donner ces astuces et leur faire découvrir des produits compatibles avec leur état. Car beaucoup de futures mères n’ont pas ou peu d’infos et vivent mal leur grossesse. A mon niveau, j’essaye de les aider, et qu’elles se fassent plaisir aussi en s’offrant ce cadeau. J’y ai mis aussi ma patte écolo, avec nos cartes à replanter et des emballages recyclés.

Ingrid, fondatrice de Bulle de maman.

Comment choisis-tu les marques que tu proposes dans tes box et sur ton e-shop ?

Je sais qu’il est difficile de trouver des produits qui ne soient pas dangereux quand on est enceinte. C’est pourquoi je prends surtout des marques spécialisées dans la grossesse, l’allaitement et le post-partum, comme Omum ou Néobulle. Pour les autres, je contacte en amont les fournisseurs et je leur demande si c’est compatible ou s’il n’y a pas d’huiles essentielles, etc. Surtout, sur le shop, je donne toutes les informations à connaître à mes clientes.

Aujourd’hui tu as trois casquettes : maman, entrepreneure et salariée. Comment arrives-tu à jongler entre tout ça ?

C’est très compliqué ! Je me couche tous les soirs à 2h du matin, car je travaille sur Bulle de maman une fois que les enfants dorment, et je me lève à 7h le matin. Les journées sont clairement trop courtes et le manque de sommeil se fait sentir. En même temps, je suis très frustrée car j’ai plein d’idées de développement pour mon entreprise, mais je dois les remettre à plus tard. En attendant, je priorise avec l’aide de mon mari qui m’a aidée dans la création du site internet et me soutient à 100%. Je ne déconnecte jamais, même le week-end, mais je tiens à organiser de vrais moments avec mes enfants. Je fais notamment des ateliers et des activités à l’extérieur avec mon aîné le samedi ou le dimanche.

Quels sont tes astuces pour gérer au quotidien ?

J’ai créé un planning imagé de la semaine pour aider mon fils à savoir ce qu’on fait à chaque moment de la journée : le lever, la crèche, le parc, le bain, le dîner… Cette routine est importante au quotidien et elle servira aussi bientôt à ma fille. Je suis très organisée pour les courses car je prépare tous mes menus à 15 jours, donc je sais chaque jour ce qu’on doit faire pour les repas, dont on partage la préparation à 50% avec mon mari. Je prépare aussi les vêtements de mes enfants le soir pour gagner du temps le matin !

Quels sont tes objectifs pour Bulle de maman ?

Je souhaite évidemment continuer à faire grossir ma société pour pouvoir en vivre à moyen terme. En attendant, je prépare l’arrivée de nouveaux produits et de nouveaux concepts pour 2022, tout en restant concentrée sur mon cœur de cible : les futures et jeunes mamans. Je veux aussi proposer une meilleure expérience client, avec la création de colis personnalisés.

Découvrez le site Bulle de maman ici.

Retrouvez-moi sur mon compte Instagram @Parlonsmaman et Facebook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :