Grossesse : conseils pour une routine beauté adaptée et sans danger

Pourquoi je vous en parle ici : C’est une question qui m’a bien préoccupée pendant ma dernière grossesse. Que mettre sur ma peau ? Fallait-il que je change toute ma routine ? Quels risques pour mon bébé ? Pas facile de trouver des réponses à ces questions, ni sur internet ni dans les pharmacies ou parfumeries. Mon objectif au final a été de trouver une routine assez naturelle et simple, sans me mettre des tonnes de produits sur la peau. Pour aider les futures mamans ici, j’ai posé toutes ces questions à Fiona Bernard, naturopathe et auteure de Ma grossesse naturo*. Un ouvrage très pratique et pleins de bons conseils pour vivre sa grossesse sereinement et surtout naturellement.

Faut-il changer sa routine beauté dès qu’on apprend sa grossesse ?

Fiona Bernard – Oui il faut la modifier mais pas forcément dans la minute. Il ne faut pas que ce soit anxiogène. Certaines commencent à faire le tri dès la phase de préconception, pour les autres elles peuvent le faire à leur rythme lorsqu’elles commencent à voir les premiers changements sur leur peau, avec de l’acné par exemple. En général, on s’en rend souvent compte autour des 2e et 3e mois. Ce que je conseille c’est de se concentrer sur une routine minimaliste avec peu de produits comme ça on limite les dangers. Et en même temps c’est économique et écologique.

Quels sont les produits à éviter ?

Fiona Bernard, naturopathe et auteure de Ma grossesse naturo.

Pendant le premier trimestre, il vaut mieux éviter les soins qui contiennent des huiles essentielles. Certaines peuvent être toxiques pour le bébé. On peut en utiliser par la suite mais je conseille d’éviter l’automédication et de se faire accompagner par un aromathérapeute ou un naturopathe. Attention aussi au « do it yourself ». Lorsqu’on fait ses cosmétiques soi-même, on peut facilement oublier les mesures d’hygiène, les tests d’allergie, etc. Enfin, je recommande de faire attention aux soins qui contiennent des parfums car la peau ne les tolère pas toujours bien et les odeurs peuvent gêner pendant le premier trimestre, où les nausées font leur apparition.

Comment faire pour éviter les produits à risques ?

On peut commencer par regarder les étiquettes pour voir ce qu’il y a dans les produits. Si on ne comprend pas bien tous les termes qui sont souvent très compliqués, on peut utiliser des applis pour les scanner comme Yuka ou Inci Beauty. Elles nous indiquent si le produit est safe ou s’il contient des ingrédients dangereux.

D’une manière générale, je conseille à mes patientes de se tourner vers des soins où la composition est la plus courte possible, pour éviter de rajouter à notre charge mentale. On peut aussi s’intéresser à deux ou trois marques qui sont fiables et les suivre dans le temps. Personnellement, j’adore les huiles végétales comme l’huile de jojoba, qui se rapproche du sébum de la peau et qui est bien tolérée en général. Je m’en sers pour me démaquiller mais aussi nourrir ma peau ou comme baume à lèvres.

Avez-vous des conseils pour éviter le masque de grossesse ?

La seule solution c’est de se protéger avec de la crème solaire et un chapeau type capeline pendant toute la grossesse. Car même avec une casquette on peut avoir des tâches dans le cou et la nuque. Il faut aussi éviter une exposition directe quand le soleil est fort, bien boire pour s’hydrater et consommer des aliments riches en oméga 3 et antioxydant. Tout cela aide le corps à se protéger du stress oxydatif.

Et les vergetures ?

Il faut savoir qu’une peau qui doit craquer craquera, c’est une question de nature et de qualité de la peau. Mais on peut essayer de mettre toutes les chances de son côté pour l’éviter. Là aussi, il faut bien boire et consommer des aliments riches en oméga 3. On peut aussi nourrir sa peau en achetant de l’huile d’amande douce ou un pot de beurre de karité par exemple, qu’on utilisera pendant toute sa grossesse.

Après la naissance, si on allaite, faut-il continuer d’appliquer la même routine ?

Oui, ça ne doit pas être très différent de la grossesse. Il faut continuer à faire attention aux huiles essentielles qu’on utilise et ne pas faire d’automédication. Mais en général, quand on a pris de bonnes habitudes pendant la grossesse, on a envie de les poursuivre. Surtout quand on manque de temps avec un nouveau-né, on est contente d’avoir adopté une routine minimaliste et de ne pas sauter l’étape du démaquillage du soir !

* Ma grossesse naturo, Fiona Bernard, éditions First

Retrouvez-moi sur mon compte Instagram @Parlonsmaman et Facebook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :