F’Latté, la lingerie qui va révolutionner votre allaitement

Pourquoi je vous en parle ici : Régulièrement, je vous présente une marque pour bébés, enfants, femmes enceintes, allaitantes ou tout simplement maman à la recherche de jolis accessoires et vêtements pour elle, ses kids, sa maison… Personnellement, je suis toujours à la recherche de coups de cœur pour mes filles et d’accessoires pratiques pour la vie de tous les jours. Je suis sensible aussi à l’origine des produits et un vêtement ou accessoire made in France, avec des jolies finitions, retiendra toujours plus mon attention qu’un made in China. Surtout si je dois le mettre sur le dos de mes filles ! Je profite de la Semaine mondiale pour l’allaitement maternel (SMAM) pour vous parler de F’Latté, une marque de lingerie de grossesse et d’allaitement que je viens de découvrir et dont j’adore le concept puisque tous ses soutiens-gorge sont absorbants. C’est exactement ce dont j’aurais eu besoin quand j’allaitais mes filles ! Alors à défaut de pouvoir l’utiliser, je vous passe l’info pour toutes les (futures) mamans allaitantes. Franchement, après les culottes menstruelles, c’est une petite révolution qu’a inventée Delphine !

Sa créatrice

Delphine, la fondatrice de F’Latté.

Formée à la comptabilité, Delphine n’était pas du tout destinée à travailler dans le prêt-à-porter ni à monter son entreprise. Mais voilà, ses grossesses sont passées par là et ont bousculé ses plans ! C’est une nuit, en allaitant sa deuxième, que l’idée de F’Latté est née, alors qu’elle faisait face à une énième fuite de lait. « J’ai cherché un soutien-gorge qui soit absorbant pour m’éviter ce genre de situation mais il n’y avait rien. La lingerie d’allaitement n’avait pas du tout évolué au fil des années ! », explique la jeune femme. Elle se lance donc en septembre 2021 sur le projet avec pour objectif d’améliorer le confort des mamans allaitantes en créant des soutiens-gorge qui absorbent les fuites, mais aussi de parler des femmes et de la maternité.

La naissance de F’Latté

Pendant 11 mois, Delphine met sur pied sa future entreprise, s’entoure d’une styliste, fabrique ses premiers modèles. Fin juin 2022, ses premiers prototypes sont validés et ses précommandes lancées. Côté fabrication, elle choisit de produire dans un petit atelier spécialisé en corsetterie et lingerie de luxe à Porto, au Portugal, tandis que chacune des 12 matières qui composent ses soutiens-gorge viennent d’Italie, d’Espagne et de France. Ses broderies sont enfin produites exprès pour F’Latté dans un atelier près de Lille.

Ses valeurs

« Je veux que les femmes sachent qu’elles peuvent être féminines tout en devenant mère, que le rôle de femme est aussi important dans cette période et qu’on peut être bien même en étant trempée ! », sourit Delphine, qui insiste également sur son engagement à produire localement. « C’est un coût certain, mais je sais comment mes soutiens-gorge sont fabriqués ».

Son produit phare

Aujourd’hui, F’Latté propose trois modèles de soutien-gorge en 4 tailles. C’est son modèle Bella noir et à fleurs rose et blanches qui remporte le plus de succès. Comme les autres, il est sans armature pour un confort optimal et un porté possible dès la fin de la grossesse et même après !

Son actualité

Trois nouvelles brassières pour la nuit, plus absorbantes encore et plus emboîtantes, seront disponibles à la commande dès la fin du mois d’octobre. Et si vous avez envie de voir les modèles en vrai et de croiser Delphine, elle sera au salon du bébé ce samedi et dimanche 22 et 23 octobre à Paris !

Découvrir le site de F’Latté ici

Retrouvez-moi sur mon compte Instagram @Parlonsmaman et Facebook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :