La marque du mois de février : Adada

Pourquoi je vous en parle ici : Chaque mois, je vous présente une marque pour bébés, enfants, femmes enceintes, allaitantes ou tout simplement maman à la recherche de jolis accessoires et vêtements pour elle, ses kids, sa maison… Personnellement, je suis toujours à la recherche de coups de cœur pour mes filles et d’accessoires pratiques pour la vie de tous les jours. Je suis sensible aussi à l’origine des produits et un vêtement ou accessoire made in France, avec des jolies finitions, retiendra toujours plus mon attention qu’un made in China. Surtout si je dois le mettre sur le dos de mes filles ! Un sujet sur lequel j’ai beaucoup évolué ces dernières années, et notamment entre mes deux enfants. Et la crise sanitaire n’a fait qu’accentuer ce sentiment chez moi. Je vous présente cette fois-ci Adada, une belle marque de doudous 100% made in France, au design épuré et poétique. Ils ont tous un joli petit nom, une histoire à raconter à nos enfants, comme un conte enchanteur qui les accompagnera partout…

Sa créatrice

Véronique Lacaze, fondatrice d’Adada.

Après des études d’Art déco à Paris, Véronique Lacaze, qui a créé la jolie marque Adada, rejoint Le Printemps comme architecte d’intérieur pour différents événements, avant de s’occuper spécifiquement des vitrines du grand magasin pour l’univers de la mode et de Noël. En 2000, elle dessine pour les fêtes de fin d’année la mascotte du magasin : un ours décliné en différentes matières. Les prémices d’Adada ? « Ça a été une expérience magique et poétique, qui a sans doute fait naître en moi ce rêve de créer une peluche pour enfants », reconnaît cette mère de famille, qui se lance entre temps à son compte comme architecte d’intérieur. En 2017, elle déménage à Berlin avec mari et enfants, prend le temps de s’occuper davantage de ces derniers, tout en poursuivant son métier d’architecte d’intérieur. C’est là-bas que germe l’idée de créer Adada.

La naissance d’Adada

 Son idée en tête, Véronique commence à dessiner ses peluches. « Je voulais qu’elles aient toutes une histoire, qu’elles soient de véritables personnages qui rêvent de rencontrer un enfant », explique la créatrice, qui tenait aussi à ce qu’elles soient 100% made in France. Elle trouve donc un atelier en Bretagne pour la confection et les broderies, un autre pour les tissus (jersey, velours…) à Roanne, et la voilà lancée dans l’aventure Adada. Après deux ans de travail, le site web est lancé en avril 2021. Depuis, Adada est présente dans de nombreux concept stores, aux quatre coins du monde : en France bien sûr, mais aussi en Allemagne, au Japon, aux Etats-Unis, en Espagne, etc.

Les valeurs de la marque

Les doudous Adada veulent à la fois symboliser l’authenticité – par la qualité et la valeur du travail accompli en France – et la poésie à travers la beauté des doudous. « Je veux donner quelque chose de vrai à l’enfant, qui dure dans le temps et qui a du sens, tout en étant beau évidemment », souligne Véronique.

Son produit phare

L’ourson Jermaine orange est le doudou le plus vendu d’Adada. Son histoire ? Il est « né dans la forêt de Grunewald à Berlin » et y vit avec sa maman. « Il est calme et réfléchi » et « aujourd’hui, il rêve de voyager et de devenir un jour l’ambassadeur de tous les oursons du monde », indique sa biographie à lire à l’enfant comme un joli conte. Son compagnon Scott le teckel, qui lui est « né à Londres dans une maison bourgeoise » et qui adore « les câlins et caresses des enfants », connaît aussi son petit succès. Alors certes ils représentent un certain budget (à partir de 130 euros), mais le 100% made in France a un coût, qui permet la survie de nos talents sur notre territoire. Cela pourra faire l’objet d’un beau cadeau de naissance ou de baptême par exemple, que l’enfant pourra garder ensuite toute sa vie en souvenir de son enfance.

L’actualité d’Adada

Véronique se penche déjà sur la collection de Noël prochain et aussi sur de nouveaux doudous, plus petits et donc plus abordables en terme de prix (à partir de 60 euros environ). La collection sera aussi complétée par des peluches à la même effigie mais qui se termineront par un carré de doudou pour les plus petites mains 😉

Retrouvez-moi sur mon compte Instagram @Parlonsmaman et Facebook

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :